Google Analytics JS
top of page
Rechercher

Prévention : le Syndrome du Bébé Secoué

Dernière mise à jour : 22 août 2021


Syndrome du bébé secoué pour la prévention de la mort du bébé dans cet accident domestique qui occasionnera des blessures graves dans tous les cas.

Très souvent pour ne pas dire quasiment tout le temps j'interviens en "curatif" au sein des familles et c'est en soi une excellente chose parce que prendre conscience qu'il y a un problème est déjà le début de sa résolution !


Cependant l'ADN de la prévention coule dans mes veines depuis presque 20 ans et il y a un sujet dont il est très difficile de parler tant que l'on n'y a pas été confronté, tellement cela paraît impossible de pouvoir le faire...


Et pourtant...


Pourtant l'impossible a bien failli m'arriver à moi aussi, parce que je ne suis qu'un parent et pas un robot...


C'était une nuit alors que les jumeaux n'avaient que quelques mois. Ils hurlaient tous les deux depuis très exactement 3 vraies heures, sans aucune cause apparente. Alors que j'avais absolument tout essayé, rien ne les apaisait, comme si les pleurs de l'un nourrissaient ceux de l'autre et inversement...


Et il s'est passé une fraction de seconde où je me suis vue jeter contre le mur celui que je tentais de bercer depuis un temps indéfinissable, regardant désespérément le second dont les pleurs me transperçaient les tympans !


Oui, la Maman aimante, dévouée, attentionnée et prête à tout faire pour ses bébés avait atteint ses limites, épuisée physiquement et moralement par les semaines d'hospitalisation d'un début de vies de prématurés !


Cette limite après laquelle le geste irréparable se produit et le pire arrive, en une fraction de seconde...


Alors je les ai posés dans leur lit, je suis allée réveiller le papa (qui devait absolument dormir pour travailler) et je lui ai dit d'un ton froid, dénué de toute empathie et d'amour maternel : '"vas t'en occuper ou je vais les tuer !".


Je me souviens avoir ouvert la fenêtre de la salle de bain et avoir poussé un hurlement primaire, de ceux qui auraient pu faire fuir un T-Rex. Puis être revenue auprès d'eux, seulement après être repassée dans le vert...


Je n'ai jamais su et ne saurais jamais ce qu'il s'est passé pour eux cette nuit-là mais ce que je sais de façon certaine c'est ce qu'il ne s'est pas passé parce qu'un éclair de lucidité m'a fait prendre la bonne décision !


Vous qui n'avez pas eu ou n'avez pas encore d'enfants, ne dîtes pas que vous n'auriez jamais pu ou que vous ne pourrez jamais... Avant on a des principes, après on a des enfants.


Vous qui pensez que ceux qui ont pu faire ça sont de mauvais parents, rappelez-vous que l'on ne sait rien de la vie des gens quand on ne la vit pas. Si rien n'excuse, certaines choses peuvent expliquer.


Bref, n'hésitez pas à lire à en parler autour de vous ! Nous sommes plus que jamais dans une société de paraître avec des mères Instagramables dont les photos peuvent cacher une toute autre réalité...


Et pour vous la Maman qui est à bout, n'oubliez pas que demander de l'aide est un signe de force, pas de la faiblesse ! Pour plus d'informations sur le SBS, n'hésitez pas à vous rendre sur le site de l'association Stop Bébé Secoué (à laquelle appartient le logo en haut de l'article) : https://stopbebesecoue.fr/



96 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page