Google Analytics JS
 
Rechercher

Perdre son enfant sur la plage... Ou quand les minutes durent des heures !

Parce que non, ça n’arrive pas qu’aux autres et malgré toute notre vigilance, nos expériences de vies qu’elles soient personnelles ou professionnelles, il nous est arrivé hier le pire moment d’angoisse pour des parents : perdre son enfant sur la plage !


Si vous êtes de la Team « Non mais sérieusement, il faut vraiment être débile pour que ça arrive », vous avez deux options :


1. Retourner à votre occupation et prier pour que cela ne vous arrive jamais,

2. Vous dire que vous n’êtes pas moins humain(e) que nous et lire la suite pour savoir ce qu’il faut apprendre à votre jeune enfant afin que cette mésaventure ne devienne pas une catastrophe.


Hier, nous étions donc sur la plage de l’océan avec les enfants. Papa jouait tranquillement au bord de l’eau avec eux et Maman profitait d’un moment de calme sous le parasol, pour une fois un peu plus éloigné que d'habitude pour cause de marée montante…


Et puis l’un des garçons est venu me voir pour me dire que son chapeau était parti avec une vague, suite à quoi il a décidé de rester un peu avec moi…


Est ensuite arrivé le second qui après m’avoir rapporté son épopée balnéaire a quant à lui a décidé de repartir voir son père. Je l’ai suivi du regard jusqu’à ce qu’il le rejoigne sachant que je ne le voyais pas complètement puisqu’il était caché par une toute petite dune.


Et quelques secondes plus tard, mon cœur s’emballait en voyant mon conjoint seul et en comprenant que non, le petit ne l’avait pas rejoint !


S’en est alors engagé un échange aussi houleux que l’océan et certes absolument pas constructif en mode « il était avec toi ! Je l’ai vu repartir vers le parasol ! », « Non c’est avec toi qu’il était, moi j’avais l’autre ! ». Echange écourté par un très rapide "bon ça ne sert à rien que l'on reste ensemble, on part le chercher !"


C’est alors que quelques personnes (que je remercie encore !) ayant tout de suite compris ce qu’il se passait nous ont demandé comment était habillé l’enfant pour partir à sa recherche avec nous.


Sur ce point et c’est valable ailleurs qu’à la plage, gardez toujours en tête la tenue portée par votre enfant en cas de sortie dans un lieu public et surtout quelles chaussures il a !

Pourquoi les chaussures (et ça c’est un reste de ma vie de garde du corps !) ? Parce qu’en cas d’enlèvement il est facile de remplacer un t-shirt ou une robe mais beaucoup plus compliqué d’avoir des chaussures de toutes les tailles sur soi !


Revenons à la plage où s’en sont suivies les quelques minutes les plus longues de ma vie de maman, et pourtant il y en a eu de très très longues dans nos parcours de parents de prémas !


La première chose à faire dans ce cas est de se rendre auprès des Maîtres-Nageurs Sauveteurs les plus proches du lieu de la disparition. Un enfant de cet âge-là ne peut pas avoir fait des kilomètres et il sera probablement visible avec des jumelles dans un rayon proche.


Et c’est en arrivant au poste que nous avons retrouvé notre petit bonhomme, debout dans la benne du pick-up des secours !


C’est grâce à lui, à son sang-froid et à l’application de nos consignes que tout s’est très bien fini rapidement !


Voici donc ce que nous leur avons dit et c'est applicable dès 3 ans, l'âge auquel nos aventuriers commencent à courir plus vite que nous :


« Si vous vous perdez à la plage il y a deux règles très importantes à suivre :

1. Ne SURTOUT pas aller vers la mer et encore moins vers l’océan (qui est particulièrement dangereux dans le sud-ouest),

2. Allez sous les drapeaux des Maîtres-Nageurs (que vous prendrez bien soin de montrer dès votre arrivée sur la plage) ou aller voir une maman sous un parasol et lui dire que vous êtes perdu en lui demandant de vous accompagner au Poste de Secours (pour éviter que la personne ne pense plus sûr de le garder avec elle, ce qui rendra les recherches plus compliquées)."


Notre petit gars avait scrupuleusement suivi les deux consignes et était allé voir une dame qui l’a accompagné jusqu’à l’endroit où il serait en sécurité pour nous attendre.


Voilà, j’espère bien sûr que cette situation ne vous arrivera jamais mais j’ai plus de 15 ans de prévention des risques dans les pattes et croyez-moi sur parole, prévoir l’imprévisible est absolument indispensable… qui plus est quand on a de jeunes explorateurs à gérer !


Bonnes vacances à tous et prenez soin de vous !


#parentspasrobots #vacances #prevention #enfants #plage

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout